26.06.2020 | Par Marcel Napierala

Une prise en charge globale

Le groupe Medbase applique le concept des soins intégrés depuis le début. Les équipes interprofessionnelles ont toujours travaillé en étroite collaboration et, depuis 2019, ce sont plus de quarante pharmacies qui ont rejoint le groupe. Mais comment cela fonctionne-t-il en pratique?

Le diabète de type 2, à savoir la forme acquise du diabète, est en constante augmentation. Medbase prend souvent en charge des personnes avec un taux de glycémie élevé. Leur risque de souffrir de maladies cardiovasculaires est plus élevé que dans le reste de la population, et si les patients ne sont pas traités de manière optimale, ils peuvent développer des maladies associées. Au-delà de la souffrance individuelle, cela entraîne des coûts de santé élevés.

Interdisciplinarité plus efficace

Certains centres médicaux du groupe Medbase appliquent une prise en charge globale et donc interdisciplinaire pour les patients diabétiques. Ce type d’approche est axé sur la personne, suivie de près par différents professionnels. La fourniture de soins purement médicaux est souvent insuffisante, car les patients ont parfois besoin d’un soutien dans le domaine de l’alimentation et de l’activité physique. En plus d’un entretien annuel avec le médecin, la personne malade passe un entretien avec l’assistant médical au moins trois fois par an. Il est possible d’organiser des réunions avec des diététiciens ou des physiothérapeutes. Ces derniers peuvent constater que certains patients évitent les centres de fitness en raison de leurs complexes. Au cabinet de physiothérapie, ils disposent d’appareils de fitness dans un environnement protégé et peuvent surmonter leurs réticences ou leurs craintes. Les centres médicaux Medbase sont prédestinés pour cette approche interdisciplinaire, car les généralistes, spécialistes, physiothérapeutes et autres collaborent au sein d’un même cabinet. La proximité physique facilite les échanges entre spécialistes, que ce soit lors de réunions ou de mises au point informelles dans les couloirs. Le «passeport diabète» sert aussi de document de référence au patient et aux professionnels. Grâce à ce concept novateur de prise en charge, le patient bénéficie de la prestation adéquate au bon moment, et ce à un coût aussi raisonnable que possible.

Viser la prise en charge complète

En tant que grand prestataire de soins de base ambulatoires, Medbase travaille en étroite collaboration avec des partenaires assurant des traitements stationnaires. Comme dans le cas d’une intégration verticale, les efforts inutiles et coûteux sont ainsi réduits au minimum tant pour les malades que pour l’infrastructure médicale et les assureurs. Avec l’intégration de la chaîne de pharmacies Topwell, un nouveau domaine d’activité s’est ouvert au groupe, en plus des secteurs de la médecine, de la thérapie, de la chirurgie ambulatoire et de la gestion de la santé en entreprise. Une composante importante a ainsi été introduite dans la chaîne de traitement. Qu’il s’agisse de traitements simples tels qu’un vaccin contre les tiques ou de la prise en charge de malades chroniques, les clients des pharmacies Medbase bénéficient d’un accès facilité aux services médicaux, ce qui permet de désengorger les cabinets médicaux. Depuis le début de l’année, les patients peuvent aussi bénéficier d’une téléconsultation médicale depuis ces pharmacies. Le pharmacien peut également bénéficier des conseils d’un spécialiste. Il s’agit là de quelques exemples illustrant la manière dont Medbase conçoit les soins intégrés et souhaite les développer avec ses partenaires. Il va sans dire qu’il reste encore beaucoup à faire dans ce domaine pour améliorer la prise en charge complète des patients et pour en optimiser les coûts.

Conclusion

En Suisse, de nombreuses initiatives sont déjà mises en oeuvre dans le cadre des soins intégrés, mais à petite échelle. Afin de rendre ces initiatives plus percutantes, les grandes organisations sont invitées à encourager ce processus et à s’engager à leur tour, au moyen d’une approche intersectorielle.



Marcel Napierala

est CEO du groupe Medbase. Ce physiothérapeute de formation dirige le groupe depuis sa fondation en 2001. Parallèlement à son activité au sein de l’entreprise, il a étudié l’économie d’entreprise à la Haute école d’ingénierie (FHNW).

Commentaires