14.02.2019 | Philomena Colatrella

Revenir aux basiques

Philomena Colatrella

est présidente de la direction générale de la CSS Assurance.

La responsabilité individuelle permet aux assurés de bénéficier de la solidarité et fait baisser leurs primes. La CSS soutient ses clients dans cette démarche.

Nous voulons tous prendre nos responsabilités, pour nous-mêmes bien évidemment, mais aussi pour d’autres personnes de notre entourage. Et nous voulons soutenir ceux qui vont moins bien que nous. Nous agissons de manière responsable tout en nous montrant solidaires. Ce sont deux principes de base de l’assurance-maladie qui sont oubliés de temps à autre, voire ignorés.

Prendre ses responsabilités veut dire décider en connaissance de cause, et la CSS soutient ses assurés dans cette démarche. Beaucoup de questions appellent des réponses, au nombre desquelles: quel médecin m’aidera le mieux? Dans quel hôpital recevrai-je le meilleur traitement dont j’ai besoin? Comment puis-je éviter les coûts inutiles et faire baisser mes primes? Dois-je me rendre chez le médecin, ou puis-je me soigner moi-même? Vous remarquerez que toutes ces questions sont finalement liées à la qualité, qui est précisément au cœur du sujet: des traitements efficaces et de qualité, la bonne prestation au bon endroit. La CSS investit beaucoup dans le renforcement de la responsabilité individuelle et la véritable liberté de choix de ses assurés. Avec QualiCheck, vous pouvez consulter la qualité des hôpitaux et prendre vos propres décisions. Grâce à myGuide, vous obtenez rapidement, sur la base de vos symptômes, une recommandation au sujet de la procédure adéquate.

Avec la possibilité qui leur est offerte actuellement de choisir le montant de leur franchise de manière responsable, les assurés assument le risque de maladies bénignes dont ils supportent les coûts. Ils soulagent ainsi l’ensemble du système et sont solidaires des personnes ne pouvant supporter ce risque financier.

Commentaires