css.ch

Forfaits en ophtalmologie

La facturation par forfaits convient particulièrement à la chirurgie oculaire. En effet, plus de 90 % des ophtalmologues facturent les interventions les plus fréquentes ainsi.

Dr. med. Kristof Vandekerckhove,

26. octobre 2021

La Société Suisse d’Ophtalmologie a négocié bilatéralement avec les groupements d’achat des forfaits pour les opérations de la cataracte et de glaucomes ainsi que pour les injections intra-vitréennes. Ces interventions représentent 90 % à 95 % des traitements ophtalmologiques.

Une charge administrative réduite

Les tarifs forfaitaires allègent la charge administrative tant pour les ophtalmologues que pour l’assureur. Au lieu de comporter 30 positions TARMED, la facture ne compte qu’une seule ligne. Au bloc opératoire, il n’est plus nécessaire de noter scrupuleusement tout le matériel utilisé. Les demandes d’information de la part des assureurs sont limitées au strict minimum. Les discussions autour de telle ou telle position sont réglées de fait. Pour les patients aussi, la facture est plus transparente. En matière de forfaitisation, la philosophie et la qualité jouent un rôle important: une opération efficace et sans trop de complications est récompensée. A l’inverse, TARMED facture chaque erreur et chaque complication.

Un tarif fixe facilite le calcul du budget annuel des assureurs, mais aussi celui des médecins. De plus, les forfaits favorisent l’équité, car la même prestation est rémunérée de la même façon partout en Suisse, ce qui permet d’éviter les facturations excessives. Parmi les fournisseurs de prestations, les 10 % les plus chers ayant été exhortés à limiter les dépenses, l’introduction de forfaits ophtalmologiques a permis d’économiser plusieurs millions de francs par année.

Par ailleurs, l’emploi de forfaits requiert de la flexibilité de la part des médecins. Certaines opérations coûtent en effet plus qu’elles ne rapportent, alors que d’autres compensent les pertes. Les mêmes avantages concernent aussi les caisses-maladie.

Des traitements adéquats

Les opérations de la cataracte ou d’un glaucome ainsi que les injections intra-vitréennes se prêtent parfaitement aux forfaits. Très fréquentes, ces interventions standardisées font rarement l’objet de complications. L’élaboration de forfaits serait plus compliquée pour les interventions plus rares et plus sujettes à variation, telles que les opérations de la rétine ou de la paupière, qui doivent également tenir compte des caractéristiques individuelles des patients. Pour ces cas-là, il est difficile de définir un prix moyen.

Fourchette des prix pour opérations non complexes de la cataracte en Suisse facturées selon TARMED (traitement anonymisé des données de 22 cliniques représentatives pour l’année 2018) et selon des forfaits négociés (années de référence 2018 à 2021).

Source: SSO, calculs du Dr Kristof Vandekerckhove.

Dr. med. Kristof Vandekerckhove

Président de la commission tarifaire et membre du comité de la Société Suisse d’Ophtalmologie (SSO).

©2021 CSS Assurance